Urbain Kittel

Kittel SA - Vissoie

Impossible de parler d'historique sans évoquer le fondateur du bureau.

Originaire de Vissoie, M. Urbain Kittel est né en janvier 1931. Diplômé de l’école ETH à Zurich en section architecture.

Après un parcours d’ingénieur conseil pendant 5 ans à l’étranger, Urbain Kittel revient au Val d’Anniviers en 1964. Il ouvre un bureau d’architecte et de dessinateurs et se lance dans la construction de chalets, vendant sur plans, ce qui lui permet un réinvestissement constant. Parallèlement, il devient acquéreur de plusieurs terrains que les Anniviards désirent vendre pour investir ailleurs.

En 1968, il devient co-promoteur déterminant dans la réalisation d’étables communautaires indispensable à l’entretien du paysage et à sa biodiversité.

A la période des chalets, succède la période des petits et grands immeubles. Ceux-ci ont l’avantage de diminuer les coûts, de promouvoir des formules variées depuis l’appartement individuel, à « l’apart-hôtel ». Et surtout, ils permettent, dans la gestion du service après-vente, d’engager du personnel local pour l’entretien et les services.

La gestion d’Urbain Kittel dans ces différentes opérations audacieuses et calculées lui donne la confiance des banques. Alors qu’à Vissoie le bureau Kittel s’agrandit (15 personnes), il prend assez d’importance pour former des dessinateurs-architectes venant de différents villages de la vallée.

Pour les premiers objets, M.Kittel réalise seul les opérations commerciales qui réussissent grâce à la jonction de trois facteurs :

  • Etablissement du projet et vente sur plan.
  • Organisation d’un système de vente à l’étranger.
  • Réinvestissement des bénéfices présumés pour l’achat de terrains et l’établissement de nouveaux projets.

A partir de 1975, M.Kittel passe de la promotion à la co-promotion. Celle-ci s’applique à Zinal avec M. François Barmaz et prend forme à Grimentz avec M. Jean-Claude Zufferey. A Grimentz, M. François Genoud, architecte, assure la supervision des chantiers et M. Rémy Vouardoux, agent immobilier, assure la vente avec les autres agents immobiliers de la vallée.

Le passage du promoteur solitaire aux co-promoteurs a été voulu par M.Kittel non seulement parce qu’il y voyait une nouvelle forme d’efficacité économique mais également un partage du pouvoir et, à ses yeux, une condition de la démocratie participative.

L’année 1981 marque la fin de son mandat politique de président de commune et de député au grand conseil valaisan.

En 1992, il a construit en actionneur majoritaire 2 hôtels, à savoir Le Cristal SA à Grimentz et l’hôtel Europe SA à Zinal.

M. Kittel est encore très actif, il est un poids lourd incontesté de l’immobilier en Anniviers. Il est un des fervents défenseurs du développement durable et croit dur comme fer au développement de lits chauds dans le Val d’Anniviers, c'est-à-dire construire des résidences ou chalets louables à l’année.

M. Kittel a joué et joue encore un rôle majeur dans la vallée.